×

Do you want to link to this External Site and leave Amgen.ch?

YOU ARE NOW LEAVING THIS WEBSITE. Amgen takes no responsibility for, and exercises no control over, the organizations, views, or accuracy of the information contained on this server or site.

×

Voulez-vous vous connecter au Site externe et quitter Amgen.ch?

Vous quittez maintenant le site d’Amgen Suisse. Amgen décline toute responsabilité et n'exerce aucun contrôle sur les organisations, les opinions ou l'exactitude de l'information contenue sur ce serveur ou ce site .

Adénine

Élément structural de l’adénosine, un nucléoside, et donc des acides nucléiques. L’adénosine est l’une des quatre bases qui composent l’ADN, où elle s’apparie avec la thymine. L’adénine est également présente dans l’ARN, où sa base complémentaire n’est pas la thymine mais l’uracile.

Sélection par affinité

Méthode par laquelle on identifie la tendance d’un ligand à se fixer sur une protéine cible spécifique.

Agonistes

Petites protéines ou autres molécules organiques qui se lient à des récepteurs pro-téiques et provoquent ainsi une modification de l’activité cellulaire.

Leucémie myéloïde aiguë (LMA)

Atteinte maligne de la moelle osseuse caractérisée par des anomalies de maturation des cellules précurseurs des cellules sanguines.

Acides aminés

Unités constitutives des protéines. La séquence des acides aminés, c.-à-d. leur ordre de succession dans l’assemblage, définit le caractère d’une protéine.

Anémie

Terme collectif d’anémie désignant des pathologies caractérisées par une diminution du nombre de globules rouges (érythrocytes) et/ou du taux d’hémoglobine.

Angiogenèse

Processus de formation et de développement de nouveaux vaisseaux sanguins. L’angiogenèse peut être utile ou néfaste. Elle est utile parce qu’elle stimule le dévelop-pement de nouveaux vaisseaux sanguins en cas d’obstruction artérielle, mais elle est néfaste dans la mesure où elle favorise la croissance de tumeurs malignes. L’angiogenèse est l’un des axes prioritaires de la recherche anticancéreuse d’AMGEN.

Antagonistes

Molécules qui se lient p. ex. au récepteur d’une protéine. Contrairement aux agonistes, les antagonistes répriment ou inhibent la fonction de la protéine à laquelle ils se lient. L’identification par criblage («screening») d’antagonistes est un volet essentiel de la recherche en neurosciences d’AMGEN.

Anticorps

Protéine en forme de Y qui réagit spécifiquement avec un antigène et peut le neutrali-ser dans le cadre de la réponse immunitaire. Les anticorps ne représentent qu’une des classes de protéines étudiées par AMGEN.

Apoptose

Mécanisme d’autodestruction de la cellule, également appelé «mort cellulaire pro-grammée». Dans ce processus continu, la cellule se détache de son tissu, puis se dégrade. Sans le processus normal de l’apoptose, les cellules croîtraient de manière incontrôlée. Le déclenchement de l’apoptose dans les cellules tumorales permettrait de contrôler leur croissance effrénée. C’est sur ce mécanisme que se concentre entre autres la recherche anticancéreuse d’AMGEN.

Autoradiographie

Détection photographique de la présence ou de l’absence d’une substance radioactive incorporée dans les cellules ou les tissus par le métabolisme. La distribution de la molécule radiomarquée dans les cellules ou les tissus peut être décelée par la mise en contact avec un film radiosensible. Cette technique a été utilisée par le Dr Fu-Kuen Lin pour isoler le gène de l’érythropoïétine humaine.

Cellules B

Groupe de cellules formatrices d’anticorps, présentes dans de nombreux organes.

Bioinformatique

Collecte, stockage et utilisation de données génomiques avec l’intention de pour-suivre un objectif de recherche.

Calcimimétiques

Classe de principes actifs utilisée dans le traitement de l’hyperparathyroïdie secon-daire, maladie due à une surproduction de la parathormone. Les calcimimétiques se lient à des récepteurs sensibles au calcium situés à la surface des cellules parathy-roïdiennes.

ADNc

ADN «complémentaire» utilisé pour l’identification des gènes exprimés. AMGEN cons-titue des banques d’ADNc pour isoler des gènes «intéressants» pour le séquençage.

Insuffisance rénale chronique

Une insuffisance rénale est chronique dès lors qu’il y a destruction irréversible de 70% de la fonction rénale. Dans l’insuffisance rénale, les néphrons, unités fonctionnelles du rein responsables de filtrer les déchets et les toxines dans le sang, sont endom-magés, ce qui peut conduire à une intoxication urémique.

Codon

Séquence de trois nucléotides présente dans l’ADN ou l’ARN et codant un acide aminé déterminé.

Cytosine

Base pyrimidique, élément structural des acides nucléiques (l’une des quatre bases qui composent l’ADN). Elle s’apparie à la guanine.

Diabète sucré

Syndrome caractérisé par des niveaux élevés de glucose sanguin par suite d’un manque absolu ou relatif d’insuline et/ou d’une diminution de l’efficacité de l’insuline endogène.

Néphropathie diabétique

Maladie des reins (terme général: néphropathie) qui apparaît comme complication tardive d’un diabète.

ADN

Molécule porteuse de l’information génétique primaire. L’ADN se compose de sous-unités appelées nucléotides. Pour produire une protéine recombinante, on introduit dans un organisme cible une séquence de nucléotides codante, qui commande la synthèse – par traduction de l’information génétique – de la protéine souhaitée.

ADN ligase

Enzyme qui relie les extrémités simple-brin de segments d’ADN pour former une chaîne continue d’ADN double-brin. Dans la technologie de l’ADN recombinant, les enzymes de restriction sont les ciseaux et l’ADN ligase est la colle.

Enzymes

Protéines indispensables au métabolisme de tous les organismes, les enzymes fonc-tionnent comme des biocatalyseurs, c.-à-d. qu’elles amorcent et accélèrent certains processus chimiques et les orientent dans une direction souhaitée sans être elles-mêmes modifiées. Les enzymes sont des médiateurs du métabolisme cellulaire.

Érythropoïétine

Hormone produite par les reins qui stimule les cellules souches dans la moelle os-seuse et active ainsi la formation de globules rouges (érythrocytes).

Eucaryotes

Organismes dont les cellules sont dotées d’un noyau contenant des chromosomes.

Maladie secondaire

Maladie associée ou consécutive à une première maladie avec laquelle elle est en relation causale.

Génome

Matériel génétique complet d’une cellule ou d’un individu.

Génomique

Étude des gènes et de la manière dont ils influencent la structure, la croissance, la santé et les maladies d’un organisme. Le «Secreted Factor Program», dont l’objectif est de décrypter les gènes exprimés, est un domaine prioritaire du programme de géno-mique d’AMGEN.

Glycosylation

Formation de complexes sucre-protéine par la liaison de sucres à des acides aminés (unités constitutives des protéines) ou à des protéines.

Facteur stimulant les colonies de granulocytes (G-CSF)

Le facteur de croissance hématopoïétique G-CSF («granulocyte colony stimulating factor») est utilisé pour réduire la durée et la sévérité des neutropénies. On en recom-mande l’administration en premier lieu lors de chimiothérapies myélosuppressives intensives contre des tumeurs malignes non myéloïdes, ainsi qu’après transplantation de moelle osseuse ou retransfusion de cellules souches sanguines.

Guanine

L’une des quatre bases qui composent l’ADN. Elle s’apparie à la cytosine.

Hématocrite

Volume de tous les globules rouges par rapport au sang total: l’hématocrite est l’expression de ce volume en pourcentage du volume total. Un hématocrite de 32% signifie qu’il y a 32 ml de globules rouges dans 100 ml de sang.

Hématopoïèse

Formation du sang. Les facteurs de croissance hématopoïétiques sont l’un des do-maines prioritaires de la recherche d’AMGEN.

Facteurs de croissance hématopoïétiques

Hormones peptidiques endogènes qui régulent la formation du sang et influencent la naissance et la maturation de cellules hématopoïétiques.

Criblage à haut débit (High Throughput Screening, HTS)

Méthode à haut débit d’identification rapide et parallèle de composés à bas poids moléculaire suivie de l’analyse des résultats et de la recherche d’autres composés à tester sur la base de ces informations.

Hormones

Molécules signal formées dans les cellules/tissus associés à la circulation sanguine et lymphatique et conduites par les liquides corporels jusqu’aux organes afin de réguler leur fonction biochimique et physiologique.

Hyperparathyroïdie

Surproduction de parathormone par les glandes parathyroïdes. L’intérêt de la re-cherche d’AMGEN porte principalement sur la forme secondaire de la maladie, dont la cause primaire est une insuffisance rénale et qui touche la grande majorité des pa-tients dialysés.

Hypertension

Élévation d’une pression ou d’une tension au-dessus de la valeur normale. L’hypertension artérielle est l’excès de pression sanguine dans la circulation artérielle (passe pour un facteur de risque de maladies vasculaires artérioscléreuses).

Hypothalamus

Partie du diencéphale qui commande la production hormonale. Par ses noyaux, l’hypothalamus exerce aussi la fonction d’organe central de régulation des fonctions végétatives (p. ex. absorption de nourriture et d’eau, température corporelle, circula-tion).

Interféron

Protéine qui déploie un effet immunostimulant, notamment antiviral et antitumoral.

Interleukine-1 (IL-1)

Protéine indispensable à la défense immunitaire et anti-infectieuse, produite en excès par les patients souffrant d’anémie rénale.

In vitro

«Dans le verre» (en tube à essais): terme qualifiant les expériences scientifiques hors de l’organisme.

In vivo

«Dans le vivant»: terme qualifiant les expériences scientifiques menées dans un orga-nisme vivant (p. ex. chez le rat).

Composés de bas poids moléculaire

Molécules de petite taille. La fabrication de nouveaux composés de bas poids molécu-laire est souvent une étape importante dans le développement de médicaments.

Petites molécules

Unités constitutives des acides nucléiques; ex: acides aminés, vitamines, purines et pyrimidines.

Transplantation médullaire

Greffe de (cellules souches de) moelle osseuse.

Chimie combinatoire

Technique scientifique consistant en la découverte de nombreuses nouvelles subs-tances chimiques que l’on regroupe dans une banque et dont on étudie le bénéfice thérapeutique potentiel.

Cancer

Terme qui désigne des tumeurs malignes qui se développent quand des cellules du corps commencent à se multiplier de manière incontrôlée. Les cellules cancéreuses se forment suite à un dommage de l’ADN, une molécule composée de nucléotides qui se trouve dans le noyau de la cellule et commande toutes les activités cellulaires. La découverte et le développement de nouveaux anticancéreux sont des axes importants de la recherche d’AMGEN.

Leptine

Hormone produite par les cellules adipeuses qui régule la part de masse graisseuse du corps par la transmission de signaux à l’hypothalamus.

Ligand

Molécule ou ion qui possède la capacité de se lier à une protéine.

Lupus (érythémateux)

Maladie auto-immune où des anticorps anti-ADN se lient à l’ADN, formant des com-plexes immuns qui se déposent sur les parois des vaisseaux et provoquent des in-flammations, par exemple des reins.

Lymphokines

Substances libérées surtout par les lymphocytes T et influençant de manière détermi-nante les réactions immunitaires dites cellulaires.

ARN messager (ARNm)

Acide nucléique produit par transcription de l’ADN et par lequel le code de l’ADN est transmis aux ribosomes qui le décodent pour synthétiser de nouvelles protéines.

Sclérose en plaques

Maladie du système nerveux central dans laquelle les cellules immunitaires endo-gènes attaquent la gaine qui entoure les fibres nerveuses de la moelle épinière et du cerveau. La sclérose en plaques est caractérisée par une faiblesse musculaire récidi-vante, la perte de contrôle des muscles et, dans bien des cas, une évolution vers la paralysie.

Néphrite Inflammation aiguë ou chronique des reins, souvent secondaire à un lupus érythéma-teux.

Néphrologie

Étude de la structure et de la fonction du rein, des maladies rénales et de leurs consé-quences.

Récepteurs neuronaux

Structures situées sur les neurones (cellules nerveuses) qui reçoivent des informa-tions sous forme de molécules signal, p. ex. de facteurs neurotropes.

Neuroprotection

Traitement prévenant ou réduisant au minimum les lésions neuronales causées par une maladie.

Facteurs neurotropes

Protéines qui contribuent à la survie des cellules nerveuses et stimulent leur crois-sance.

Neurosciences

Toutes les sciences qui étudient le système nerveux.

Neutropénie

Diminution anormale du nombre de granulocytes neutrophiles (grands globules blancs), souvent déclenchée par une chimiothérapie. Elle apparaît chez un patient sur trois recevant un traitement anticancéreux.

Granulocytes neutrophiles

Globules blancs formés dans la moelle osseuse qui agissent dans la défense anti-infectieuse au site de l’inflammation en absorbant, pour les éliminer, les corps étran-gers, les bactéries, les champignons ou les tissus détruits.

Néphropathie au stade terminal

Maladie caractérisée par l’incapacité du corps à éliminer les toxines, et généralement causée par un diabète.

Nucléotide

Unité monomérique des acides nucléiques; une chaîne de plusieurs monomères est un polynucléotide. Un nucléotide est un phosphoester composé d’une base purique ou pyrimidique, d’un sucre et d’un groupe phosphate.

Oligonucléotide

Chaîne courte constituée d’un petit nombre (3 à 10) de nucléotides.

Oligosaccharide

Glucide constitué d’un petit nombre (3 à 12) de monosaccharides.

Oncologie

Étude des cancers: sous-discipline de la médecine interne qui traite du développe-ment, du diagnostic, du traitement et la prévention des tumeurs.

Arthrose (ostéoarthrite)

Inflammation des os et des articulations.

Ostéoporose

Régression du tissu osseux sans modification de la forme totale des os; il en résulte une diminution de la capacité de charge mécanique et une tendance aux fractures et aux déformations spontanées.

Ostéoprotégérine (OPG)

Protéine capable d’inhiber la dégradation osseuse et par là même, de combattre l’ostéoporose et les métastases osseuses d’un cancer. L’OPG a été découverte dans le cadre du programme de génomique d’AMGEN.

Maladie de Parkinson

Maladie idiopathique, lentement progressive et dégénérative du système nerveux central, caractérisée par un ralentissement et une rareté des mouvements, un raidis-sement de la musculature, des tremblements au repos et une instabilité posturale. Ce syndrome et ses options de traitement potentielles sont l’un des thèmes de la re-cherche d’AMGEN dans le domaine des neurosciences.

Pégylation

Processus consistant à ajouter une molécule de polyéthylène glycol (PEG) à une molécule de protéine. Ceci crée une plus grande molécule qui peut rester plus long-temps dans l’organisme.

Transplantation de cellules souches sanguines périphériques Greffe de cellules souches sanguines destinée à améliorer l’hématopoïèse endogène.

Phénotype

Caractères visibles d’une cellule ou d’un individu ou tableau d’une certaine distribution des fréquences dans une population qui résultent de l’ensemble de l’information géné-tique et des influences de l’environnement. AMGEN utilise certains phénotypes pour des expériences in vivo dans des études chez l’animal.

Plasmide

Structures d’ADN indépendantes et stables multipliées dans des cellules bactériennes; on utilise les plasmides comme vecteurs en génie génétique parce qu’ils permettent de produire de l’ADN recombinant «étranger» qui est ensuite reconnu par la cellule de mammifère choisie pour fabriquer la protéine.

Polyéthylène glycol (PEG)

Molécule utilisée dans le processus de pégylation.

Maladie polykystique rénale

Trouble génétique qui se manifeste par la croissance dans les reins de kystes mul-tiples qui remplacent progressivement une grande partie de la masse du rein, ce qui conduit à une diminution de la fonction rénale évoluant vers l’insuffisance rénale.

Procaryotes

Organismes unicellulaires (p. ex. bactéries) ne possédant ni noyau, ni organelles.

Protéines

Macromolécules constituées de carbone, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote et pou-vant également contenir d’autres éléments tels que le soufre et le sélénium. Les pro-téines sont des unités constitutives de base de toutes les cellules. Certaines confèrent à la cellule sa structure, d’autres sont des «machines» moléculaires qui transportent des substances, pompent des ions ou reconnaissent des molécules signal.

Recombinant

La technologie de l’ADN recombinant permet de produire des protéines humaines dont le corps pourrait avoir perdu la capacité de synthétiser des quantités suffisantes.

Enzymes de restriction

Enzymes spécifiques qui ont la capacité de couper l’ADN en des endroits précis. Les bactéries produisent des enzymes de restriction qui combattent les virus envahisseurs en «hachant menu» leur ADN. AMGEN utilise ces enzymes pour isoler des segments d’ADN spécifiques et pouvoir les transférer dans un nouvel environnement. Dans la technologie de l’ADN recombinant, l’ADN ligase est la colle et les enzymes de restric-tion sont les ciseaux.

Polyarthrite rhumatoïde

Syndrome chronique caractérisé par une inflammation non spécifique des articula-tions périphériques et pouvant mener à la destruction progressive des structures articulaires et périarticulaires.

Rhumatologie

Science et étude de l’origine, du traitement et de la prévention des maladies rhumatis-males.

Acide ribonucléique (ARN)

Polynucléotide de structure similaire à l’ADN, à cela près que le sucre est le ribose au lieu du désoxyribose.

Globules rouges

Cellules formées dans la moelle osseuse et responsables du transport d’oxygène dans l’organisme (érythrocytes). Un nombre trop faible d’érythrocytes a pour consé-quence une anémie.

Accident vasculaire cérébral

Perte fonctionnelle de régions délimitées du cerveau par suite d’une hémorragie céré-brale ou d’une obstruction vasculaire d’origine thrombotique ou embolique, s’accompagnant de paralysies et de troubles divers.

Signalement intracellulaire

Transmission de signaux de l’extérieur à l’intérieur de la cellule. Les scientifiques en espèrent des révélations sur les mécanismes internes des cellules cancéreuses qui leur permettront de combattre plus efficacement les tumeurs.

Cellules T

Cellules faisant partie des lymphocytes qui sont impliquées surtout dans la réponse immunitaire cellulaire et produisent quelques substances de bas poids moléculaire (médiateurs).

Télomérase

Une enzyme active uniquement dans les cellules cancéreuses, qui permet aux cellules de se diviser indéfiniment. Elle est un sujet important de recherche sur le cancer et le processus de vieillissement.

Thérapeutique

Étude du traitement des maladies.

Thymine

Base pyrimidique naturelle, unité constitutive de l’ADN. Elle s’apparie à l’adénine.

ARN de transfert (ARNt)

Molécules qui, pendant la synthèse de protéines, exercent la fonction de porteurs des acides aminés.

Transformation

Transfert des informations génétiques d’une cellule de donneur dans une cellule de receveur. AMGEN utilise ce processus pour introduire de l’ADN recombinant dans des lignées cellulaires de mammifères, de bactéries et de levures.

Transcription

Synthèse d’ARN messager (ARNm), première étape de la transmission de l’information génétique contenue dans l’ADN.

Transgène / transgénique

Terme et épithète désignant un organisme qui ne contient pas uniquement du matériel génétique hérité de ses parents. AMGEN utilise des souris transgéniques pour obser-ver les effets des gènes exprimés.

Facteur de nécrose tumorale (TNF)

Facteur synthétisé par les cellules du système macrophages/monocytes (ou produit par génie génétique) qui provoque sélectivement la lyse des cellules malignes. C’est une cytokine importante dans la pathogenèse de la polyarthrite rhumatoïde.

Uracile

Base pyrimidique naturelle, unité constitutive de l’ARN (l’uracile est dans l’ARN le pen-dant de la thymine dans l’ADN).

Cellules précurseurs

Cellules descendantes d’une cellule souche adulte qui ont encore un haut pouvoir de régénération, mais dont la destinée fonctionnelle est déjà fixée.

Noyau

Organelle d’une cellule vivante qui contient le matériel génétique et contrôle les fonc-tions vitales.

Immortalité cellulaire

Capacité des cellules, notamment des cellules cancéreuses, à se diviser indéfiniment. L’immortalité cellulaire est l’un des axes prioritaires des programmes de recherche d’AMGEN.

Cycle cellulaire

Cycle de vie d’une cellule, qui se conclut par la réplication de l’ADN et la division cellulaire. On pense qu’une connaissance plus précise du cycle cellulaire pourrait aider les scientifiques à mieux comprendre les maladies cancéreuses.

Cytoplasme

Le cytoplasme est le protoplasme de la cellule. Substance vivante de la cellule, délimi-tée à l’extérieur par une membrane cellulaire et composée du cytosol (liquide cellu-laire), des protéines et du cytosquelette.

Cytosquelette

Squelette de la cellule; structure fibreuse, présente dans le cytoplasme de toutes les cellules eucaryotes, qui détermine la forme et la rigidité mécanique de la cellule.